Ouvrir le menu principal

Page:Bourdon - En écoutant Tolstoï.djvu/287

Cette page a été validée par deux contributeurs.


vie, et pour cette raison ne la comprennent pas.

Mais autrement pense et raisonne l’homme qui comprend sa destination, c’est-à-dire un homme religieux. Un tel homme guide son activité non d’après les conséquences imaginaires de ses actes, mais par la considération de la destination de sa vie. Un ouvrier de fabrique va à cette fabrique, y fait le travail qui lui est indiqué sans envisager quels seront les résultats de son travail. De même agit le soldat qui accomplit la volonté de ses chefs. Et ainsi fait l’homme religieux qui accomplit ce que Dieu lui a prescrit, sans discuter ce qui sortira de son travail. C’est pourquoi un homme religieux ne se demande pas si peu de gens ou beaucoup agissent comme lui et ce qui peut lui arriver s’il fait ce qu’il doit faire. Il sait que, sauf la vie et la mort, rien ne sera, et que l’une et l’autre sont entre les mains de Dieu à qui il obéit. L’homme religieux agit ainsi et pas autrement, non parce qu’il veut agir ainsi ou parce que c’est avantageux pour lui ou pour les autres, mais parce que croyant que sa vie dépend de la volonté de Dieu, il ne peut agir autrement.