Page:Boucher d’Argis - Ordonnance du mois d’aoust 1539, 1786.djvu/59

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
xlviii
Discours

appelloit par cette raison, le pilier Lizet ; au ſurplus, il est assez extraordinaire que Blanchard qui a écrit l’histoire des Premiers Présidens du Parlement, ait négligé de parler de cette circonstance remarquable dans la Vie du Président Lizet.

Quant à Montholon, il est absolument faux qu’il ait reparu au barreau. Henri III ayant été assassiné à S. Cloud le 1er août 1589, et étant mort le lendemain, Henri IV écrivit à Montholon, qui étoit alors à Tours, pour lui annoncer qu’il lui conservoit les Sceaux ; mais Montholon étant déja âgé et infirme, les remis au Cardinal de Vendosme, qui les porta au Roi. Montholon mourut à Tours l’année ſuivante, ſans être revenu à Paris, où ſon