Ouvrir le menu principal

Page:Besant - Des religions pratiquées actuellement dans l’Inde.djvu/397

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Gloire, gloire à Lui !
Au primordial, sans souillure, sans commencement,
à l’indestructible (qui revêt), en tous les temps, le même vêtement.

(Gourou, I, Japa).

Lorsque le Créateur exhale un souffle (ou expansion),
Alors la création revêt une infinité de corps ;
À chacune de tes inspirations
Tout ce qui est incarné rentre, au contraire, en Toi.

(Gourou, X, Chaupat).

On compte par centaines de mille les A’kâshas et les Pâtâlas.

(Gourou, I Japa).

Les limites de Sa création ne peuvent être connues

(Gourou, I, Japa).

Ce monde est la demeure du Véridique, le Véridique y habite.

(Gourou, II, Asavar).

Ce monde est le temple de Hari, mais il n’est que ténèbres effrayantes sans le Gourou.
Ceux qui sont guidés par l’esprit (litt. qui regardent l’esprit
Ces aveugles grossiers l’adorent en tant que distinct (littér. autre).

(Gourou, III, Prabhati).