Ouvrir le menu principal

Page:Besant - Des religions pratiquées actuellement dans l’Inde.djvu/316

Cette page a été validée par deux contributeurs.


les hommes humbles et les femmes humbles et ceux qui, de quelque sexe qu’ils soient, font l’aumône, et les hommes qui jeûnent, et les femmes qui jeûnent, et les hommes chastes et les femmes chastes et ceux qui, de quelque sexe qu’ils soient, pensent souvent à Dieu : pour ceux-là Dieu a réservé son pardon et une grande récompense[1]. »« Je ne souffrirai pas que l’œuvre de celui qui, parmi vous, travaille, soit perdue, qu’il soit homme ou femme ; l’un des deux vient de l’autre[2]. »

En outre,le Prophète s’efforçait d’inculquer un grand respect envers les femmes : « Ô hommes ! craignez votre Dieu qui vous a créés descendants d’un seul homme et qui, de celui-ci, a créé sa femme et par eux deux a multiplié le nombre des hommes et celui des femmes ; craignez Dieu, au nom de qui vous vous implorez l’un l’autre et respectez les femmes, qui vous ont engendrés, car Dieu veille sur vous[3]. » « Les âmes des hommes sont naturellement portées à la convoitise ; mais si vous êtes bons envers les femmes et craignez de leur faire du tort,

  1. Le Coran, chap. XXXIII.
  2. Ibid., chap. III.
  3. Ibid., chap. IV.