Page:Besant - Des religions pratiquées actuellement dans l’Inde.djvu/28

Cette page a été validée par deux contributeurs.


un trésor scientifique qui plongerait le monde moderne dans l’étonnement.

Puis, 2°, le culte exotérique, détaillé et d’une précision merveilleuse dans sa description de la nature et des rapports de l’homme avec elle ; les Pourânas en sont l’expression populaire, tandis que les Ordonnances l’étendent à la conduite dans la famille et dans la société. Plus tard, les livres se suivent, tels le Râmâyana et le Mahâbhârata et beaucoup plus tard encore on trouve de nouvelles expressions des mêmes vérités dans quelques drames, comme ceux de Kalidâsa. C’est là que le grand public, la masse de la population, trouvait les instructions tout extérieures qui, graduellement, l’habituaient à saisir les vérités cachées et spirituelles.

Vous ne comprendrez jamais l’Hindouisme si vous ne vous rendez pas compte que c’est un système créé par des occultistes, par des Rishis, pour qui le monde invisible était une chose connue ; le but du système était d’initier graduellement le peuple à cette science, en lui faisant suivre une doctrine basée sur les faits du monde invisible. Il faut d’abord se rendre compte de ce principe fondamental, après quoi on est à même d’en retracer toutes les