Ouvrir le menu principal

Page:Besant - Des religions pratiquées actuellement dans l’Inde.djvu/246

Cette page a été validée par deux contributeurs.


doux, et mon fardeau léger[1]. » Voyez-le reprenant ses disciples parce qu’ils veulent repousser les mères qui lui apportent leurs enfants afin qu’il les bénisse : « Accueillez les petits enfants et ne les empêchez pas de venir à moi, car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent[2]. » Une fois même, il prit un petit enfant et le mit au milieu de ses disciples, le leur proposant comme un exemple d’humilité et de soumission. Examinons maintenant cette doctrine plus austère, encore exactement conforme à l’ancien enseignement occulte, qui déclare que l’attachement aux choses de la terre est fatal aux progrès dans la vie de l’esprit. Un jeune homme étant venu à lui et lui ayant demandé comment on peut gagner la vie éternelle, Jésus lui fit d’abord une réponse exotérique : « Observe les commandements ». Le jeune homme répliqua : « J’ai observé toutes ces choses depuis ma jeunesse, que me manque-t-il encore ? » Alors l’exigence devient plus dure : « Si tu veux être parfait, va et vends ce que tu possèdes donne-le aux pauvres et tu auras un trésor dans les cieux ; puis viens et suis-moi. » Le

  1. Saint Mathieu, XI, 28, 30.
  2. Ibid., XIX, 14.