Page:Besant - Des religions pratiquées actuellement dans l’Inde.djvu/152

Cette page a été validée par deux contributeurs.


tourné vers le monde invisible, mais ne saisit pas encore sa mission, ni le rôle qu’il a à jouer. On nous raconte comment son père, désirant ardemment qu’il régnât sur la terre au lieu d’exercer son empire sur des millions d’esprits humains, dans le domaine spirituel, essaya de lui tenir cachée la souffrance à laquelle, autour de lui, le monde était en proie. Son père l’entoura de toutes parts de choses belles et délicieuses afin d’écarter de ses yeux la tristesse qui régnait dans le monde. On nous raconte comment guidé par un Deva, il fut conduit à quitter son palais et le délicieux jardin qui l’entourait, et comment, passant dans son char, il rencontra quatre hommes qui lui donnèrent le premier signal du réveil. D’abord, il rencontra un homme âgé, tandis que, jusqu’à ce jour, il n’en avait vu que de jeunes ; il demanda ce que c’était que cet homme à moitié aveugle, chancelant, paralysé, la face toute ridée, sur les membres duquel la faiblesse était inscrite ; et le conducteur de son char lui répondit que c’était un homme âgé et que, pour tout ce qui naissait sur terre, l’âge arrivait à son heure. Le Bouddha rencontra ensuite un homme qui souffrait d’une horrible maladie : il n’avait vu