Page:Besant - Des religions pratiquées actuellement dans l’Inde.djvu/14

Cette page a été validée par deux contributeurs.


fondamentale des quatre doctrines. Dans ma conférence sur le Bouddhisme, je me suis surtout attachée aux erreurs d’interprétation qui ont fermé au Bouddha le cœur de ses compatriotes, et je me suis efforcée de les réfuter par des citations tirées des textes authentiques, textes qui font autorité puisqu’ils nous rapportent les propres paroles du Maître. Je ne crois pas, en effet, qu’on puisse rendre à la religion de plus grand service que de rapprocher à nouveau ces croyances qui ont divergé et qui divisent presque le monde oriental. Leur relation est celle de mère à fille et les querelles de famille ont une âpreté proverbiale ; cependant, celle-ci pourrait s’apaiser si le désir de s’entendre régnait des deux côtés. Moins profondément enraciné, mais plus acharné encore, fut l’antagonisme à l’égard du Christianisme, soulevé par les attaques souvent grossières et injurieuses dirigées par des missionnaires inférieurs et ignorants, contre la foi vénérable de presque tous mes auditeurs. Cependant ceux-ci écoulèrent respectueusement et bientôt avec sympathie l’exposé d’une religion si jeune à côté de la leur, et finalement ils reconnurent que la nouvelle venue était, elle aussi, une grande