Page:Besant - Des religions pratiquées actuellement dans l’Inde.djvu/108

Cette page a été validée par deux contributeurs.


de médecine, d’astronomie, d’agriculture, de botanique, de philosophie, en somme de la série complète des sciences et des lois ; ces Nasks occupent ici la même place que la Védânga dans l’Hindouisme. J’insiste sur ces analogies parce qu’elles constituent un argument puissant pour l’opinion que je soutiens relativement à l’ancienneté et à la grandeur de cette religion.

De ces traités, un seul livre, le Vendidad subsiste complet : c’est un livre de lois relatives à la conservation de la pureté, aussi bien chez l’homme que dans la nature extérieure. Nous avons ensuite le Khordah Avesta ou petit Avesta, qui consiste en Yashts (invocations) et en prières à l’usage des laïques plutôt que des prêtres et dont la plupart sont les prières quotidiennes des Parsîs modernes. C’est une collection mêlée — quelques-uns des fragments sont très anciens, quelques-uns d’une époque relativement récente. L’incendie de la bibliothèque de Persépolis fut suivi d’une période de cinq cent cinquante ans de tumulte et d’anarchie, et ce ne fut qu’après cette période, sous les monarques sassanides, qu’on s’occupa de rassembler les fragments conservés de la littérature zoroas-