Ouvrir le menu principal

Page:Bernard - Guide du skieur,1910.djvu/92

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CHAPITRE V

RÈGLES DE MARCHE DES SKIEURS


Nécessité d’une discipline de marche.

L’élève skieur sait se servir de ses skis avec souplesse, élégance et sûreté. Que lui reste-t-il à apprendre ? Les règles de la marche en groupe, dont l’inobservation expose à de graves conséquences.

Qu’un skieur s’écarte de la trace suivie, parle ou crie en certains points, malgré la défense faite, il peut déterminer une avalanche ; qu’un accident sérieux se produise par suite d’une négligence ou d’une imprudence, qu’un chef de groupe dirige mal ses skieurs, et la marche du groupe se ralentit ou même s’arrête.

La discipline de marche sera d’autant plus sévère que le groupe sera plus fort.

Jamais le skieur, comme d’ailleurs l’alpiniste, ne devra commettre l’imprudence de se risquer seul dans la montagne, même pour une course si peu importante qu’elle soit. Il faut, en effet, toujours prévoir la