Ouvrir le menu principal

Page:Bernard - Guide du skieur,1910.djvu/7

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


et Richardson, et le Petit manuel du skieur du capitaine Rivas (notre élève et successeur à la Direction de l’École militaire de ski de Briançon), destiné surtout à vulgariser les procédés de fabrication et de réparation du ski pratiqués par cet officier, il y avait place pour un traité qui condensât sous un petit volume la technique complète du ski et du skieur (matériel, théorie et fabrication). Ainsi nous croyons faire œuvre bonne en publiant le Guide du skieur.

Ce guide répond, d’ailleurs, au désir qui nous a été exprimé par des camarades, des amis et même des inconnus, de transformer en traité notre étude sur le ski parue dans le numéro de mars 1906 de la Montagne. Qu’il nous soit permis de rappeler, à l’occasion de cette publication (retardée pour des raisons diverses de 1906 à 1909), le souvenir du capitaine Cler, aujourd’hui à la Légion étrangère, qui dirigea si brillamment les premières expériences d’application du ski au service de l’armée, et de MM. le capitaine Angell, et le lieutenant Qval[1], de la mission norvégienne, dont le

  1. Aujourd’hui capitaine, il vient de représenter avec distinction la Norvège à la tête de l’équipe militaire de skieurs norvégiens, au concours international de 1909 à Chamonix et à Morez.