Ouvrir le menu principal

Page:Bernard - Guide du skieur,1910.djvu/60

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CHAPITRE III

ALIMENTATION


Toutes les règles relatives à l’alimentation données par le Manuel d’alpinisme sont applicables au skieur. Toutefois les températures, souvent très froides, auxquelles le skieur alpin est exposé [1] lui imposent plus encore qu’à l’alpiniste d’été d’absorber des aliments graisseux ou sucrés et des boissons réconfortantes, et de prendre des précautions spéciales, pour soustraire les provisions et les liquides à l’action du gel. Ces précautions consisteront dans le choix des aliments les plus résistants au gel, le sucrage plus intensif des boissons, l’utilisation de boîtes et même l’enveloppement de celles-ci dans le linge et les effets en laine. Quand malgré tout le gel se produira, on réchauffera vivres et boissons avec le réchaud à alcool.

  1. Nous avons constaté souvent des températures de –20° et même au-dessous sur les hautes altitudes.