Ouvrir le menu principal

Page:Bernard - Guide du skieur,1910.djvu/20

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
7
LE SKI ET SES ACCESSOIRES.

Tous les modes d’attache sont défectueux ou imparfaits qui ne réalisent pas les conditions principales suivantes :

Empêcher toute déviation latérale de la chaussure, de sorte que le pied soit toujours maître de la direction du ski.

Laisser le plus de liberté possible au pied dans ses mouvements, suivant l’axe longitudinal du ski, et permettre au skieur de prendre la position à genou.

Pouvoir se chausser et se déchausser rapidement et facilement, même avec des doigts engourdis par le froid.

Assurer une tension des courroies constante qui ne saurait exister d’une manière parfaite sans une fermeture à serrage progressivement réglable, et sans la coïncidence des axes de pivotement du pied et de l’étrier postérieur. Le serrage progressif corrige les variations de tension des courroies dues aux différences de température.

Être simple, robuste et facile à réparer.

Être ajustable à toutes les chaussures.

Les systèmes d’attache les plus connus rentrent dans l’une ou l’autre des catégories de la classification suivante.

I. — Système d’attache avec étrier postérieur en jonc
et étrier antérieur en cuir.
(Fig. 5 et 6.)

Tandis que les systèmes primitifs ne comportent qu’un jonc disposé en fer à cheval dont les branches