Ouvrir le menu principal

Page:Bernard - Guide du skieur,1910.djvu/10

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
XI
PRÉFACE

les propagateurs du ski. Aujourd’hui, grâce à eux, la cause est bien gagnée.

Honneur donc au Club Alpin, au Touring-Club et aussi aux autres sociétés venues ensuite, par qui la montagne, autrefois déserte en hiver, malgré l’attrait de ses panoramas éblouissants, sera de plus en plus vivante, honneur à ceux par qui les populations montagnardes ne s’étioleront plus dans l’inaction des longs mois d’hiver, et seront, sinon enrichies, du moins rendues plus aisées, par les skieurs touristes, et, dans tous les cas, plus heureuses.

C’est par eux et par le ski que la belle devise du Club Alpin : « Pour la Patrie, par la Montagne », aura trouvé sa pleine réalisation.

Angers, le 3 février 1909.
Commandant G. Bernard.