Page:Berlioz - Traité d’instrumentation et d’orchestration.djvu/90

Cette page a été validée par deux contributeurs.


J’ai signalé plus haut, en parlant du martellement, l’avantage inhérent aux nouvelles harpes pouvoir, au moyen du double mouvement des pédales, accorder deux cordes à l’unisson :


\relative c'' {
  \override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
  <<{ces2}\\{\once \override NoteColumn #'force-hshift = #-.8 ces2}>>
  \bar "||"
}

L’un de ces Ut Bémol.svg étant produit par la corde d’ut Bémol.svg et l’autre par celle du Si Bémol.svg haussée d’un demi ton ; ou bien


\relative c'' {
  \override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
  <<{es2}\\{\once \override NoteColumn #'force-hshift = #-.8 es2}>>
  \bar "||"
}

l’un de ces Mi Bémol.svg étant produit par la corde de Mi Bémol.svg et l’autre par celle de Bémol.svg haussée de deux demi-tons. On ne saurait croire les ressources que les grands Harpistes savent maintenant tirer de ces doubles notes

qu’ils ont nommées synonimes. Mr Parish Alvars le virtuose le plus extraordinaire peut être qu’on ait jamais entendu sur cet instrument, exécute des traits et des arpèges qui à l’inspection, paraissent absolument impossibles et dont toute la difficulté, cependant, ne consiste que dans l’emploi ingénieux des pédales. Il fait, par exemple, avec une rapidité extraordinaire des traits comme le suivant :

EX.

\new PianoStaff <<
  \new Staff = "MD" \relative c''' {
    \key es \major
    \tempo \markup {All\super o assai.}
    \ottava #1
    <es ges>16(\ff <c es>) <c es>( <a c>) <ges c>( <ges a> <es ges>) <es ges>(
    \ottava #0
    <c es>) <c es>( <a c>) <ges c>( <ges a> <es ges>) <es ges>( <c es>)
    <c es>4 s_"Etc."
  }
  \new Staff = "MG" \relative c''' {
    \key es \major
    c16(\ff a ges) ges( es) es( c) c( a ges) es es( c) c( a) a( as!4) s_"Etc."
  }
>>

On concevra combien un trait pareil est facile, en considérant que l’artiste n’a qu’à glisser trois doigts du haut en bas sur les cordes de la Harpe, sans doigté, et aussi vite qu’il veut, puisqu’au moyen des synonimes l’instrument se trouve accordé exclusivement en suites de tierces mineures produisant l’accord de septième diminuée, et qu’au lieu d’avoir pour

gamme


\relative c'' {
  \key ces \major
  \override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
  \cadenzaOn \stemUp
  ces2 bes as ges fes es des ces
  \bar "||"
}

il a :


\relative c'' {
  \key ces \major
  \override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
  \cadenzaOn \stemUp
  <<{c2}\\{\once \override NoteColumn #'force-hshift = #1 c2}>>
  \bar "|"
  a^"+"
  \bar "|"
  <<{ges2}\\{\once \override NoteColumn #'force-hshift = #1 ges2}>>
  <<{es2}\\{\once \override NoteColumn #'force-hshift = #1 es2}>>
  <<{c2}\\{\once \override NoteColumn #'force-hshift = #1 c2}>>
  \bar "||"
}

Il faut remarquer seulement le La Bécarre.svg, qui ne peut être double, et n’a, en conséquence, point de répercussion. Il n’est pas possible en effet d’avoir quatre synonimes à la fois, puisqu’il n’y a que sept notes dans la gamme et que les quatre synonimes supposeraient huit cordes. En outre disons que le La Bécarre.svg ne peut s’obtenir que sur une corde (le La Bémol.svg) et n’existe pas sur sa corde voisine (le Sol Bémol.svg) celle-ci ne pouvant être haussée par les deux mouvements de la pédale que de deux demi-tons, qui ne la font arriver qu’au La Bémol.svg. Cet inconvénient se rencontre encore sur deux autres cordes : Ut Bémol.svg et Fa Bémol.svg.

Il manque donc actuellement sur la Harpe, trois synonimes, Bécarre.svg, Sol Bécarre.svg et La Bécarre.svg ; mais ce défaut, car c’en est un grave, disparaîtra quand les facteurs voudront, ainsi que Mr Parish Alvars le propose, adapter à la Harpe pour les pédales des trois notes Ut Bémol.svg, Fa Bémol.svg, Sol Bémol.svg, un triple mouvement qui permette de les hausser de trois demi-tons.

Mr Erard aurait bien tort de laisser subsister sur cet instrument une pareille lacune ; il serait digne d’un si habile facteur d’être le premier à la combler

Evidemment si l’on veut ne pas employer toutes les cordes synonimes à la fois, on aura d’autres accords que ceux de Septième diminuée ; et ces combinaisons diverses que chacun peut faire, en se rendant exactement compte de l’action des pédales sur les cordes, seront encore bien plus nombreuses quand le triple mouvement des pédales Ut Bémol.svg, Fa Bémol.svg, Sol Bémol.svg, aura donné les trois synonimes dont la Harpe est à cette heure dépourvue.