Page:Berlioz - Traité d’instrumentation et d’orchestration.djvu/51

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Les harmonies de sons harmoniques de violoncelles seraient sans doute d’un charmant effet à l’orchestre dans un morceau doux et lent ; cependant il est plus aisé, et par conséquent moins dangereux d’obtenir le même résultat au moyen de violons divisés jouant dans le haut de la chanterelle avec des sourdines. Ces deux timbres se ressemblent à tel point qu’il est presque impossible de distinguer l’un de l’autre.

EXEMPLE en sons harmoniques.

\version "2.14.0"

\header {
  % Supprimer le pied de page par défaut
  tagline = ##f
}

\layout {
  indent = 40 \mm
  \context {
    \Score
    \remove "Bar_number_engraver"
  }
}

celloI = \relative c'' {
  \key d \major
  \clef tenor
  <a_\thumb d^3\harmonic>2\( <b_\thumb e^3\harmonic>
  <a_\thumb d^3\harmonic> <b_\thumb e^3\harmonic>
  \clef treble
  <cis_\thumb fis^3\harmonic> <d_\thumb g^3\harmonic>\)
  <b_\thumb e^3\harmonic>1
  \bar "||"
}

celloII = \relative c' {
  \key d \major
  \clef tenor
  <fis_\thumb b^3\harmonic>2(_\( <d_\thumb g^3\harmonic>)
  <fis_\thumb b^3\harmonic>( <g_\thumb c^3\harmonic>
  <a_\thumb d^3\harmonic>1)\)
  <d,_\thumb g^3\harmonic>
  \bar "||"
}

celloIII = \relative c {
  \key d \major
  \clef tenor
  <d_0 g^1\harmonic>2 <g_\thumb c^3\harmonic>
  <d_0 g^1\harmonic> <g_\thumb c^3\harmonic>~
  <g_\thumb c^3\harmonic>( <fis_\thumb b^3\harmonic>
  <g_\thumb c^3\harmonic>1)
  \bar "||"
}

celloIPart = \new Staff \with {
  instrumentName = \markup{1\super ers VIOLONCELLES.}
} \celloI

celloIIPart = \new Staff \with {
  instrumentName = \markup{2\super èmes VIOLONCELLES.}
} \celloII

celloIIIPart = \new Staff \with {
  instrumentName = \markup{3\super èmes VIOLONCELLES.}
} \celloIII

\score {
  \new GrandStaff \with {
    \remove Span_bar_engraver
  } <<
    \celloIPart
    \celloIIPart
    \celloIIIPart
  >>
  \layout { }
  \midi {
    \context {
      \Score
      tempoWholesPerMinute = #(ly:make-moment 60 4)
    }
  }
}
Même passage reproduit exactement et plus aisément en sons ordinaires de Violons.

\version "2.14.0"

\header {
  % Supprimer le pied de page par défaut
  tagline = ##f
}

\layout {
  indent = 25 \mm
  \context {
    \Score
    \remove "Bar_number_engraver"
  }
}

violinI = \relative c'''' {
  \key d \major
  \ottava #1
  a2\pp_"Con sordini."( b a b cis d b1)
  \bar "||"
}

violinII =\relative c''' {
  \key d \major
  fis2\pp_"Con sordini."( d) fis( g a1) d,
  \bar "||"
}

violinIII = \relative c''' {
  \key d \major
  \ottava #1
  d2\pp_"Con sordini."( g) d( g)~ g( fis g1)
  \bar "||"
}

violinIPart = \new Staff \with {
  instrumentName = \markup{1\super ers VIOLONS.}
  midiInstrument = "violin"
} \violinI

violinIIPart = \new Staff \with {
  instrumentName = \markup{2\super èmes VIOLONS.}
  midiInstrument = "violin"
} \violinII

violinIIIPart = \new Staff \with {
  instrumentName = \markup{3\super èmes VIOLONS.}
  midiInstrument = "violin"
} \violinIII

\score {
  \new GrandStaff \with {
    \remove Span_bar_engraver
  } <<
    \violinIPart
    \violinIIPart
    \violinIIIPart
  >>
  \layout { }
  \midi {
    \context {
      \Score
      tempoWholesPerMinute = #(ly:make-moment 100 4)
    }
  }
}

On donne ordinairement aux violoncelles, à l’orchestre la partie de contre-basse, qu’ils doublent alors à l’octave supérieure ou à l’unisson, mais dans une foule d’occasions il est bon de les en séparer ; soit qu’on leur donne à chanter, dans les cordes hautes une mélodie ou un dessin mélodique, soit, que pour profiter de la sonorité particulière d’une corde à vide ou produire un effet d’harmonie spécial, on les écrive au dessous des contre basses, soit enfin qu’on dessine leur partie à peu près comme celle des contre basses, mais en lui donnant des notes rapides que celles-ci exécuteraient mal.

EXEMPLE.

\version "2.14.0"

\header {
  % Supprimer le pied de page par défaut
  tagline = ##f
}

\layout {
  indent = 30 \mm
  \context {
    \Score
    \remove "Bar_number_engraver"
  }
}

global = {
  \key cis \minor
  \time 4/4
  \tempo \markup{All\super o non troppo.}
}

cello = \relative c {
  \global
  dis16( bis) bis bis bis( dis) dis dis dis( bis) bis bis bis( dis) dis dis
  e( cis) cis cis cis( e) e e e( gis) gis gis gis( e) e e
  e( ais,) ais ais ais( cis) cis cis cis( ais) ais ais ais( cis) cis cis
  dis( b) b b b4
  \bar "||"
}

contrabass = \relative c {
  \global
  bis8( dis bis dis bis dis bis dis)
  cis( e cis e cis e cis e)
  ais,( cis ais cis ais cis ais cis) 
  b( dis b4)
  \bar "||"
}

celloPart = \new Staff \with {
  instrumentName = "VIOLONCELLES"
  midiInstrument = "cello"
} { \clef bass \cello }

contrabassPart = \new Staff \with {
  instrumentName = "CONTREBASSES"
  midiInstrument = "contrabass"
} { \clef bass \contrabass }

\score {
  \new GrandStaff \with {
    \remove Span_bar_engraver
  } <<
    \celloPart
    \contrabassPart
  >>
  \layout { }
  \midi {
    \context {
      \Score
      tempoWholesPerMinute = #(ly:make-moment 120 4)
    }
  }
}

Ici la partie des violoncelles, plus agitée, plus troublée dans son mouvement, fait cependant entendre à peu près les mêmes notes que celle des contre-basses dont elle suit presque, partout le dessin.

Dans l’exemple suivant, au contraire, les violoncelles se séparent tout à fait des contre basses, et se placent au dessous d’elles pour obtenir le conflit terrible de la seconde mineure au grave et en même temps la rude vibration de l’ut, quatrième corde à vide du violoncelle, pendant que les contre-basses font grincer contre l’octave haute de cet ut, le si naturel qu’elles prennent avec force sur leur première corde.