Page:Berlioz - Traité d’instrumentation et d’orchestration.djvu/156

Cette page a été validée par deux contributeurs.


LA CLARINETTE ALTO.

N’est autre qu’une Clarinette en Fa bas ou en Mi Bémol.svg bas, à la quinte au dessous, par conséquent, des Clarinettes en Ut ou en Si Bémol.svg dont elle a toute l’étendue. On l’écrit donc, en transposant, soit à la quinte, soit à la sixte majeure au-dessus du son réel

EXEMPLE.

\version "2.16.0"

\header {
  % Supprimer le pied de page par défaut
  tagline = ##f
}

\layout {
  indent = 18 \mm
  \context {
    \Score
    \remove "Bar_number_engraver"
  }
}


scoreAClarinetI = \relative c {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  \cadenzaOn
  e1\glissando g'''
  \bar "||"
}

scoreAClarinetII = \relative c {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  \cadenzaOn
  \clef bass a\glissando
  \clef treble c'''
  \bar "||"
}

scoreAClarinetIPart = \new Staff \with {
  instrumentName = \markup {\center-column{ CLARINETTE \line {Alto En FA.} } }
  midiInstrument = "clarinet"
} \scoreAClarinetI

scoreAClarinetIIPart = \new Staff \with {
  instrumentName = \markup {\center-column{ Effet \line {En sons réels.} } }
  midiInstrument = "clarinet"
} \scoreAClarinetII

\score {
  <<
    \scoreAClarinetIPart
    \scoreAClarinetIIPart
  >>
  \layout { }
}

\version "2.16.0"

\header {
  % Supprimer le pied de page par défaut
  tagline = ##f
}

\layout {
  indent = 18 \mm
  \context {
    \Score
    \remove "Bar_number_engraver"
  }
}


scoreAClarinetI = \relative c {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  \cadenzaOn
  e1\glissando g'''
  \bar "||"
}

scoreAClarinetII = \relative c {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  \cadenzaOn
  \clef bass g\glissando
  \clef treble bes'''
  \bar "||"
}

scoreAClarinetIPart = \new Staff \with {
  instrumentName = \markup {\center-column{ CLARINETTE \line {Alto En MI\flat.} } }
  midiInstrument = "clarinet"
} \scoreAClarinetI

scoreAClarinetIIPart = \new Staff \with {
  instrumentName = \markup {\center-column{ Effet \line {En sons réels.} } }
  midiInstrument = "clarinet"
} \scoreAClarinetII

\score {
  <<
    \scoreAClarinetIPart
    \scoreAClarinetIIPart
  >>
  \layout { }
}

C’est un très bel instrument qu’on regrette de ne pas trouver dans tous les orchestres bien composés.

LA CLARINETTE BASSE.

Plus grave encore que la précédente, est à l’octave basse de la Clarinette en SiBémol.svg ; il y en a une autre en Ut cependant (à l’octave basse de la Clarinette en Ut) mais celle en SiBémol.svg est beaucoup plus répandue. Comme c’est toujours le même instrument, construit sur de plus grandes dimensions, que la Clarinette ordinaire, son étendue reste à peu près la même. Son anche est un peu plus faible et plus couverte que celle des autres Clarinettes. La Clarinette Basse n’est point destinée évidemment à remplacer à l’aigu les Clarinettes hautes, mais bien à continuer leur étendue au grave. Il résulte cependant de très beaux effets du redoublement à l’octave inférieure des notes aiguës de la Clarinette en SiBémol.svg par une Clarinette basse. Elle s’écrit comme les autres Clarinettes, sur la clé de Sol.

EXEMPLE.

\version "2.16.0"

\header {
  % Supprimer le pied de page par défaut
  tagline = ##f
}

\layout {
  indent = 18 \mm
  \context {
    \Score
    \remove "Bar_number_engraver"
  }
}


scoreAClarinetI = \relative c {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  \cadenzaOn
  e1\glissando g'''
  \bar "||"
}

scoreAClarinetII = \relative c, {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  \cadenzaOn
  \clef bass d\glissando
  \clef treble f'''
  \bar "||"
}

scoreAClarinetIPart = \new Staff \with {
  instrumentName = \markup {\center-column{ CLARINETTE BASSE \line {Alto En MI\flat.} } }
  midiInstrument = "clarinet"
} \scoreAClarinetI

scoreAClarinetIIPart = \new Staff \with {
  instrumentName = \markup {\center-column{ Effet \line {En sons réels.} } }
  midiInstrument = "clarinet"
} \scoreAClarinetII

\score {
  <<
    \scoreAClarinetIPart
    \scoreAClarinetIIPart
  >>
  \layout { }
}

Les notes les meilleures sont les plus graves, mais, eu égard à la lenteur des vibrations, il ne faut pas les faire se succéder trop rapidement. M. Meyerbeer a fait prononcer à la Clarinette-basse un éloquent monologue dans le trio du cinquième acte des Huguenots.

Page 1Page 2