Page:Bergerat - Le Maître d’école, 1870.djvu/2

Cette page a été validée par deux contributeurs.





LE

MAÎTRE D’ÉCOLE