Page:Benserade - Le Ballet des arts.djvu/36

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
24


Pour Mademoiſelle de S. Simon, Amazone.


Cette jeune Amazone avec ſes doux regards,
Met indifferemment le feu de toutes parts,
Et de la ſorte quelle frape,
Amy comme ennemy, perſonne n’en échape,
C’eſt des jeunes Beautez le procedé commun,
Elle s’en laſſera peut-eſre,
Apres avoir ainſi frapé ſans reconnoiſtre
Souvent dans la meſlée on s’attache à quelqu’un.


Pour Mademoiſelle de la Valliere, Amazone.


Divine Amazone, tout bas,
Contez-nous quelle eſt voſtre gloire,
Volontiers n’affectez-vous pas
D’étaller trop une victoire,
Les procedez ſont differends,
Les unes comme des Torrens
Courent & ravagent la Terre,

Les autres au contraire aprehendant l’éclat

Font les plus beaux coups de la Guerre
Comme on fait un aſſaẞinat.

Telle a mille cœurs ſous ſes loix,
Craignant de vivre trop à l’ombre,
Telle conſidere par fois