Page:Benserade - Le Ballet des arts.djvu/22

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
10

LA NAVIGATION.



La Mer paroiſt en eſloignement de laquelle Thetis ſortant avec trois autres Divinitez Marines, chante des Vers à la loüange de la Navigation. Un Chef de Corſaires avec quatre Pyrates de ſa ſuite arrivent ſur le Rivage ne s’eſloignant jamais d’un Element, ſur lequel il a eſtably ſa demeure.


Recit de Thétis,
Chanté par Mademoiſelle de Cercamanan,
aux Dames.



Ne craignez point le naufrage,
Beaux yeux, le vent ny l’orage
N’oſeroient vous attaquer :
Hazardez vous deſſus l’onde,
Quelle rie ou quelle gronde,
Il n’eſt que de s’embarquer.

Sur les flots qui s’applaniſſent
Mille vaiſſeaux s’enrichiſſent
Pour un qui vient à manquer :
Vous ne ferez pas grand choſe
Tant que vous direz, je n’oſe,
Il n’eſt que de s’embarquer.