Ouvrir le menu principal

Page:Benserade - La Mort d’Achille et la dispute des armes.djvu/46

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
39
TRAGEDIE.


Achille.

Autant, ou plus que Troye, Argos eſt affligee.


Ulisse.

L’une pourtant aßiege, & l’autre eſt aßiegee.


Achille.

Troye a bien de la force, & ſon pouvoir eſt grand.


Ulisse, un peu bas.

Elle eſt forte, il eſt vray, puis qu’Achille s’y rend,


Achille.

Ses murs facilement ne ſe peuvent abbatre.


Ulisse.

« Où l’on reſiſte mieux, c’eſt là qu’il faut combattre. »


Achille.

Ses temples ſont remplis d’enſeignes, & d’eſcus.


Ulisse.

Ha qu’on ne connoiſt pas tous ceux qu’elle a vaincus !


Ajax.

Je n’en ſuis pas du nombre, & l’orgueil des Pergames
M’a veu luy reſiſter, & deſtourner ſes flames :