Ouvrir le menu principal

Page:Benserade - La Mort d’Achille et la dispute des armes.djvu/30

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
23
TRAGEDIE.

Que voſtre Majeſté m’accorde une requeſte,
Je vous offre mon bras, je vous offre ma teſte,
Si voſtre courroux veut, ou ne veut s’aſſouvir,
Il s’en pourra vanger, ou s’en pourra ſervir :
Nos vaiſſeaux reverront les rives de Mycene,
Je feray ſubſiſter la paix avecque Helene,
Si le Grec orgueilleux ne veut pas l’accorder,
Nous le mettrons au poinct de vous la demander.
Troye apres ce refus me verra, je le jure,
Souſtenir ſa querelle, & vanger mon injure,
Tournant contre les miens ma colere, & ce fer,
L’on verra par Achille Ilion triompher,
Et mieux que quand Hector par tout ſe faiſoit voye,
Vous verrez refleurir voſtre premiere Troye,
Achille eſtant Troyen ne demordra jamais.


Priam.

Vous nous le promettez ?


Achille.

Vous nous le promettez ? Ha ! je vous le promets.


Priam.

Demandez hardiment, aſſeuré que ma vie,
Si vous la demandez ſe donne à voſtre envie.