Page:Bellocq - Effets physiologiques de la naphtaline.djvu/38

Cette page a été validée par deux contributeurs.


qu’après avoir observé une foule de fois, et dans des circonstances variées, les résultats d’un médicament qu’on peut affirmer ses effets thérapeutiques ; mais c’est au moins là une observation qui ne peut qu’encourager à faire des essais dans ce sens.

La naphtaline a été employée chez l’homme comme collyre à l’état de pommade, et comme topique contre diverses affections de la peau ; elle a fourni des résultats satisfaisants.

Il résulte de nos observations qu’à la dose de 1 à 6 grammes la naphtaline constitue un bon purgatif pour le chien. L’action évacuante, en effet, a toujours suivi l’administration de cette substance. La purgation se montre généralement au bout de 10 à 15 heures.

Enfin, comme produit pyrogéné, la naphtaline jouit de propriétés désinfectantes qui ne sauraient lui être contestées ; aussi pensons-nous qu’elle serait très-bien indiquée dans certaines maladies du pied, qui s’accompagnent parfois de plaies qui ont une très-mauvaise odeur, comme cela s’observe chez les solipèdes ; la pommade naphtalinée au 1/3 au 1/4 ou au 1/5 recevrait peut-être dans ces circonstances de très-heureuses applications.

Parmi les préparations naphtalinées nous citerons les trois formules suivantes préconisées par M. Dupasquier :


looch à la naphtaline


Pr. Looch blanc n° 1
Naphtaline 50 centigr. à 2 gr.
F.S.A.

La naphtaline étant insoluble dans l’eau, doit être longtemps triturée avec la gomme, afin de l’obtenir dans un grand état de division et surtout pour qu’elle puisse rester longtemps en état de suspension dans le liquide. On admi-