Ouvrir le menu principal

Page:Bellerive - Brèves apologies de nos auteurs féminins, 1920.djvu/81

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
79
Colombine

rence à l’Institut Canadien. Elle avait le désavantage de se faire entendre la dernière, et cependant elle tint son auditoire sous le charme de sa parole imagée et colorée.

Comment ne pas regretter après cela que certaines circonstances déplorables soient venues terminer en 1908 une carrière aussi brillamment commencée ?