Ouvrir le menu principal

Page:Bellerive - Brèves apologies de nos auteurs féminins, 1920.djvu/124

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
120
Auteurs féminins

lucarnes. Et les personnages qui en sortent pour jouer avec leurs cousins et voisins, ce sont des gamins et des fillettes très nature. Ils sont vigoureux et joyeux ; ils trottent à toutes jambes et leurs imaginations trottent aussi ; et Michelle LeNormand nous apprend ce qui se passe dans la tête d’une petite fille. Scènes enfantines. Psychologie puérile. »

De Mlle Yvonne Charette : « L’ouvrage de Michelle LeNormand est un recueil de ses souvenirs d’enfance. Dès le début, il commande notre sympathie : une sympathie qu’on ne se reproche pas de lui avoir donnée, si loin qu’on en poursuive la lecture. Le style de l’auteur est simple et facile, vrai comme sa pensée et son cœur : le cœur des petits enfants qui “ se couchent à l’heure des poules ”, jouent tout le jour et le soir continuent dans leurs rêves “ ces jeux d’enfants qui faisaient tinter tant de rires clairs ”,

« Michelle LeNormand aura eu, par son livre, le grand mérite d’évoquer, d’une façon vivante et sereine, des choses qui nous arrachent souvent une larme, qui nous attristent parce qu’elles sont notre passé et qu’on ne le vivra plus jamais. Elle a l’art d’évoquer, sans que nous trouvions cela trop jeune, ces petits détails d’une vie d’enfants, ces souvenirs menus et puérils. ”

Couleur du Temps, par le même auteur, a été accueilli avec enthousiasme par deux de nos poètes et prosateurs : MM. Albert Lozeau et Léo-Paul DesRosiers. Tous deux ont écrit des pages intéressantes à son sujet. Voici celles de M. Albert Lozeau :