Ouvrir le menu principal

Page:Bellerive - Brèves apologies de nos auteurs féminins, 1920.djvu/123

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
119
Mlle Michelle LeNormand

parole féconde de l’abbé Perrier, qui, s’adressant, à une élite féminine à Montréal, lui disait : « Soyez des valeurs sociales, intellectuelles et morales ». Ils ont eu la noble ambition d’être des valeurs de cette nature, et ils le sont devenus en écrivant ces jolis articles qui ont paru dans le Devoir au cours de la dernière décade et qui ont été publiés dans la suite en bouquins sous les titres attrayants de Autour de la maisonCouleur du TempsNuancesContes d’hiverMoisson de SouvenirsL’Homme du jourBrins d’Herbe.

Autour de la Maison, par Michelle LeNormand, a inspiré deux beaux articles ; l’un, à M. Léon Lorrain, poète et prosateur, dans l’Action française, juin 1918 ; l’autre, à Mlle Yvonne Charette, dans la Bonne Parole de décembre 1916.

De M. Léon Lorrain : « Mlle Michelle LeNormand, qui vient de rééditer Autour de la Maison, est un écrivain régionaliste.

« Michelle LeNormand, qui ne songe pas encore à approcher son front du cœur de l’univers, fait des tableautins familiers. Elle regarde autour d’elle et en elle, elle sait voir et comprendre, puis décrire et raconter dans un style sans prétention, clair et net, naturel. C’est alerte et frais. Sachons-lui gré de ne pas forcer son talent et de nous parler des choses de chez nous.

« Ce n’est pas un palais que la maison familiale de Michelle LeNormand, c’est une vieille maison en mortier gris-blanc, avec un long toit bas et des