Ouvrir le menu principal

Page:Bellerive - Brèves apologies de nos auteurs féminins, 1920.djvu/111

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
108
Auteurs féminins

croyances religieuses une douceur et un charme particuliers. Lisez les légendes du Myosotis, des Roses, des Hirondelles, du Ramier, des Oiseaux, le Fil d’Or de la Vierge, le Manteau de la Vierge, la Première Communion de la Vierge.

Mme Lacerte cultive aussi avec succès la musique ; dans le Passe-Temps nous avons vu plus de cinquante de ses compositions musicales dont plusieurs ont eu l’honneur de la première page.

Mme Lacerte a aussi composé un bon nombre d’opérettes, saynètes et comédies qui ont toutes été interprétées à Ottawa depuis 1908. Voici leurs noms :

Opérettes : Dolora la Bohémienne — Les Châtelaines — Castel Isolé — Castel Joli — Caslel Hanté [1] — Tombée du Nid — l’Usurpatrice — Parmi les Fleurs.

Saynètes : Les sept jours de la semaine — Les deux Cousines — La Grand’Mère — Les Fées — Le Rêve — L’Agneau Divin — La Rieuse — La Sourde — Qui donne au pauvre prête à Dieu — La récompense — Veillée de Noël.

Comédies : L’Anglaise — Les pensionnaires de Mme Dupuis.

Mme Lacerte a aussi fait du drame. Elle a composé Jeanne d’Arc, qu’elle a fait représenter cette année même à Ottawa, et elle vient de publier : La Belge aux gants noirs. Voici ce qu’un journal d’Ottawa en dit :

  1. Ces cinq opérettes ont été publiées en brochures.