Ouvrir le menu principal

Page:Belin - Le palais des thermes et l’hôtel de Cluny.djvu/42

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
38

acquisivit domum quæ dicitur Palatium de Terminis, seu de Thermis Parisius[1].

Cet hôtel devint la résidence des abbés de Cluny, lorsque leurs affaires les appelaient à Paris.

Plus tard, Jean de Bourbon, abbé du même ordre, évêque du Puy, et fils naturel de Jean Ier, duc de Bourbon, entreprit de faire rebâtir cet édifice ; mais il mourut avant d’avoir accompli son dessein. Ce ne fut qu’en 1490, ou selon quelques historiens, en 1505, que Jacques d’Amboise mit à exécution le projet de son prédécesseur[2].

  1. V. la Chronique de Cluny.
  2. Piganiol, Description historique de Paris, T. 6, pag. 306.