Ouvrir le menu principal

Page:Belin - Le palais des thermes et l’hôtel de Cluny.djvu/32

Cette page a été validée par deux contributeurs.
28

domir, roi d’Orléans[1]. Ultrogothe, sa veuve, y logea aussi avec ses filles, comme nous l’apprend une pièce de vers de Fortunat, intitulée : Des jardins de la reine UltrogotheI.

Depuis cette époque, bien que l’histoire ne nomme aucun des rois qui ont habité le palais des Thermes, il paraît certain néanmoins que la plupart de ceux de la première et de la seconde race en préférèrent le séjour à celui du palais de la Cité.

Après la mort de CharlemagneJ, les princesses Gisla et Rotrude, ses

  1. Fortunati carmina, lib. 6, de Horto Ultrogothonis reginæ. — Childebert traversait ces jardins pour se rendre à l’église de Sainte-Croix et de Saint-Vincent (depuis Saint-Germain-des-Prés), dont il fut le fondateur :

    Hinc iter ejus erat, cùm limina sacra petebat (Ibid. carmen 8.)