Ouvrir le menu principal

Page:Belin - Le palais des thermes et l’hôtel de Cluny.djvu/24

Cette page a été validée par deux contributeurs.
20

À diverses époques et sur diffèrens points, on a découvert le canal de conduite des eaux. On en déterra une partie en 1544, en travaillant à des fortifications près de la porte Saint-Jacques. Une autre portion fut trouvée, en 1777, lorsqu’on consolida les nombreuses carrières de Paris et des environs[1].

Quelques mots maintenant sur les jardins du palais des Thermes.

On sait qu’à Rome les palais des empereurs, les maisons des citoyens opulens, étaient toujours accompagnés de vastes et magnifiques jardins. Ceux de Tarquin, de Jules César, d’Agrippa, qui, après lui, appartinrent à Caligula et à Néron ; ceux de Pompée, de Lu-

  1. Dulaure, Histoire de Paris, T. 1er, p. 130.— Description des Catacombes, par M. Héricart de Thury, p. 261.