Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 2.djvu/90

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


troupes cantonnées à Moscou firent un mouvement dans la direction de Kalouga. Mortier, ayant la jeune garde sous ses ordres, fut chargé de défendre Moscou ; mais le surlendemain il suivit l’armée, et lui servit d’arrière-garde.

L’effectif des troupes françaises, à leur départ de Moscou, était de 123,000 hommes. Je tiens cette évaluation incontestable d’un garde-magasin qui fut chargé de faire la distribution des eaux-de-vie à toute l’armée, pendant un mois, à raison de trois rations par jour.

Il est constant que le projet de Napoléon était de se diriger sur Toula et Kalouga, qui sont les greniers de la Russie ; il ne tombe pas sous le sens qu’il pût songer à retourner par la route que son armée avait suivie en venant ; il savait que cette route était aride et dévastée ; que les campagnes qu’il traverserait étaient sans fourrages, et les villes couvertes de ruines encore fumantes. Ce qui achève de confirmer cette opinion, c’est qu’on avait