Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 2.djvu/377

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




RÉCIT DE L’ENLÈVEMENT

DU SÉNATEUR

CLÉMENT-DE-RIS.


LE sénateur Clément-de-Ris, ancien valet-de-chambre de la Reine, était de la Basse-Bretagne, et neveu de Clément de Mallerand, professeur de droit français, homme généralement estimé. Dès le commencement de la révolution il a été l’ami intime de Sieyes ; il possédait aux environs de Tours une terre nommée Beauvais-sur-le-Cher, dans la commune de Bléré. Son influence dans le pays, les places qu’il avait occupées au département, ses relations avec l’un des chefs révolutionnaires, lui avaient servi à exalter au dernier point l’esprit patriotique dans toutes les communes environnantes, et même à Tours.