Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 2.djvu/36

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


le plus souvent qu’à faire perdre un temps précieux, et à livrer à l’ennemi ce qu’on cherche à lui dérober par une prompte fuite. L’action rétrograde s’obtenait, indépendamment de l’inégalité du terrain, en déplaçant le timon pour le porter du devant sur le derrière. Ces voitures étaient traînées par des bœufs qu’on avait tirés de la Hongrie et de Prusse, et conduites par des hommes qui portaient l’uniforme des soldats du train, et qu’on avait surnommés les Bouviers de l’armée. Tout le convoi était destiné à porter des vivres et des effets d’équipement à l’armée. Mais une épizootie fit périr presque tous les bœufs, et aucune de ces voitures ne parvint à sa destination.

Jamais expédition plus hardie n’avait été entreprise ; jamais armée plus nombreuse, si ce n’est celle de Xerxès, n’avait été conduite par un seul homme. Mais cette armée innombrable et si belle, était appesantie par une quantité prodigieuse de voitures, de bagages et d’ouvriers de toute espèce et de tout