Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 2.djvu/301

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Report : 14,180 hommes.

Chefs de cantons : Henri, Lagarde.

  Infanterie : 1,200 hommes.

  Cavalerie : 30 hommes.


DIXIÈME DIVISION.

Chefs : Denis, Palierne cadet, etc.

  Infanterie et cavalerie : 500 hommes.

Total général en hommes : 15,710
dont 500 hommes de cavalerie.

On évaluait le nombre des blessés ayant besoin de secours à quatre cent cinquante, terme moyen. Parmi les officiers on en comptait trente ou quarante qui étaient des émigrés rentrés, étrangers au pays, sans autres moyens d’existence que ceux qu’ils tenaient de la bonne volonté et de l’hospitalité des habitans des campagnes.

Cependant le général Hoche venait d’être élevé au commandement en chef des armées républicaines de l’Ouest par le Directoire exécutif. Général ferme et habile, plein d’ambition, il avait juré de soumettre et de pacifier la Vendée et la Bretagne. Il avait poursuivi Charette