Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 2.djvu/267

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


qu’aux portes de Rennes et de Saint-Brieux ; depuis Vitré, Fougères et Laval, jusqu’aux portes d’Angers, d’Ancenis et de Nantes. Toutefois les premières levées entre la Loire et la Mayenne n’excédèrent pas d’abord trois mille hommes, sous différens chefs secondaires ; mais leurs progrès furent rapides. Voici quelle en fut la première organisation : Sarrazin commanda les rassemblemens de la forêt de Combrée ; Desloges, ceux de Genêt, Bains et Marans ; Gourlay dirigea les insurgés de Maumusson ; ceux de Château-Neuf le furent par l’intrépide Coquereau, et ceux de Juigné, par Duparc. L’organisation du chevalier de Caquerey, qui s’étendait du côté de Rennes, vint se lier à celle du vicomte de Scépeaux, dont le quartier-général était à Becon.

Vers la fin d’août, le rassemblement des environs de Combrée marcha sous les ordres du comte de Sarrazin pour attaquer le poste républicain cantonné dans ce bourg. De son expulsion dépendait l’affranchissement de