Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 2.djvu/258

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


cipaux chefs de l’armée de la haute Bretagne et du bas Anjou lui ont confiées dans des temps difficiles, et sur différentes opérations de cette armée pendant la guerre civile. Ces matériaux m’ont d’abord servi à rectifier quelques circonstances consignées dans mon Histoire de la guerre de la Vendée, qui se rapportent à l’armée où a figuré madame de Turpin, à compter de l’année 1794 jusqu’en 1801. C’est particulièrement dans ma quatrième édition que j’ai fait usage d’une partie de ces matériaux, mais avec toute la sobriété de détails que comportait le cadre d’une histoire générale.

Il s’agit ici de mémoires détaillés et de souvenirs personnels, qui offrent une source bien plus abondante de particularités historiques et anecdotiques.

Depuis long-temps je me proposais de rédiger et de mettre au jour les notes circonstanciées dont je suis redevable à la confiance de madame la vicomtesse de Turpin ; il s’agissait d’en former des mémoires suscep-