Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 2.djvu/25

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tion de l’Europe, et peut procurer au Nord des avantages inappréciables, que les circonstances n’ont pas encore permis d’apercevoir d’une manière certaine pour le Midi.

Pélénus, roi de Spire[1], est le seul qui, des bords de la Méditerranée, ait pénétré militairement par terre jusqu’au Bengale, où il voulait rétablir les immenses rapports commerciaux qui avaient autrefois existé entre l’Inde et ses États. Il poussa ses conquêtes jusqu’à l’embouchure du Gange, et prouva, par cette expédition hardie, qu’il était possible d’arriver avec une armée jusqu’aux lieux où se trouve aujourd’hui la capitale des possessions anglaises dans l’Inde.

Depuis le VIIIe jusqu’au XIVe siècle, le port de Sleswick, sur la Baltique, limitrophe du Holstein, et ceux de Winaska, de Wisby et de Lubeck, furent successivement les entrepôts du commerce asiatique, par la mer Caspienne et par la mer Noire.

Pendant que la ville de Lubeck était pour le Nord le centre du commerce asiatique, les Génois et les Vénitiens, qui étaient parvenus par

  1. Ville d’Allemagne.