Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 2.djvu/161

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion


MÉMOIRES
SUR L’EXIL
DE LA FAMILLE ROYALE.


FIDÈLE à l’honneur, à son Dieu et à son Roi, le vicomte d’H*** avait fait, dans les gardes-du-corps, la campagne de 1792 avec distinction, et à la suite des princes frères de Louis XVI. On connaît les revers de cette campagne, dont les conséquences fatales amenèrent en Europe trente ans de calamités. Ce brave gentilhomme partagea dès lors toutes les infortunes des princes. Vers la fin de 1795, il prit rang dans le second régiment de cavalerie noble, formé à l’armée de Condé avec l’agrément du roi, et organisé d’après l’an-