Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/448

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion

aux troupes, et leur dit : « Soldats ! rappelez-vous que dans la haute Égypte nous nous vîmes au moment d’être tous perdus ; c’est à vous, brave 21e, à qui je parle ; soldats ! vous devez mourir tous dans vos retranchemens ; mais songez que la postérité nous rendra justice ; vous le devez à l’honneur et aux mânes de vos camarades qui ont déjà tourné leurs derniers regards et leur dernière pensée vers la patrie ! » À ce mot, chaque soldat a juré de mourir dans son retranchement.

Le 29, des tirailleurs ennemis, de cavalerie et d’infanterie, ont fait l’attaque des postes et vedettes ; l’armée du grand-visir avait pris position depuis la rive gauche du Nil, en cernant le Caire, jusqu’au mont Katan, et l’armée anglaise, depuis les pyramides jusqu’à la rive droite du Nil.

Le Ier messidor, une attaque de reconnaissance a été faite en même temps de la part des deux armées. Le canon les a repoussées aux approches de Gizéh. Dans la