Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/442

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


du lieutenant-général Rampon, et l’autre aux ordres du lieutenant-général Friant. » Menou ordonna en outre la suspension et l’emprisonnement des généraux Reynier et Damas, pour avoir mal exécuté les instructions qui leur avaient été données à la bataille. Quelques jours après, il les fit partir pour la France avec l’adjudant-général Boyer et le commissaire-ordonnateur Daure.

Les Anglais établirent un pont de barques pour communiquer du côté de Rosette ; et ils fortifièrent leur camp. Une escadre de cent voiles arriva de Constantinople sous les ordres du capitan-pacha, qui débarqua avec son armée. À l’arrivée de ce nouveau renfort, les Anglais formèrent une armée pour marcher sur le Caire. Le général en chef Hutchinson, qui venait de remplacer Abercromby, et le capitan-pacha, se dirigèrent sur Rosette avec une armée combinée de 30,000 hommes, tant Turcs qu’Anglais. Le 19 germinal, l’ennemi s’est rendu maître de Rosette ; et le 21, le fort Julien et la flot-