Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/432

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion

Le général de division Belliard resta commandant au Caire ; le général Donzelot, de la haute Égypte ; le chef de brigade Langlois, de la place de Salahiéh ; le général Morand, de Damiette ; le général Alméras, de Gizéh ; le chef de brigade Dupas, de la citadelle.

Le général Menou a rallié ses troupes pendant les journées des 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28 et 29 ventôse. Il apprit en route que le général Lanusse étant arrivé à la hauteur du camp anglais, se dirigeant sur Alexandrie, venait d’être attaqué avec sa division par l’armée anglaise, sortie de ses retranchemens pour aller pousser une reconnaissance. Le général Lanusse, après avoir rangé sa division en bataille, fit faire plusieurs feux. Son artillerie l’a bien secondé dans le commencement ; mais celle de l’ennemi ayant été renforcée, ainsi que les troupes, le général Lanusse a été forcé d’ordonner la retraite. Ses troupes ont pris la débandade, et sont entrées à Alexandrie en désordre.