Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/430

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


sette de faire passer les troupes de Rosette, Ramaniéh, Menouf et Semenouf, sur Alexandrie. Ces troupes consistaient dans la 25e de bataille, et dans des détachemens de différens corps.

L’armée anglaise débarqua du fort calibre, qu’elle mit en position en troisième ligne. Les troupes auxiliaires furent placées de manière à ce qu’elles pussent agir à propos et selon les circonstances.

Pendant ces opérations les Arabes, qui, selon leur usage, se tournent du côté le plus fort, nous ont abandonnés ; l’or des Anglais les a décidés en faveur de ces nouveaux alliés ; ils ont fourni quantité de chevaux à l’armée anglaise, et en ont été bien payés.

À ces nouvelles, le général en chef Menou a fait partir la division Lanusse avec les autres troupes pour Alexandrie ; des ordres ont été donnés au général Rampon de s’y rendre, en traversant le Delta, et de laisser seulement à Damiette une partie de la 2e légère, la marine, et le tout aux ordres du général de