Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/354

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion

Les représentations auprès du général Menou ayant été sans effet, les membres de la commission députèrent vers le général anglais MM. Delille, Savigny et Geoffroy, qui, renouvelant leur protestation et leurs plaintes contre une violence contraire à toutes les lois des nations civilisées, déclarèrent que, si l’on persistait à vouloir s’emparer de ce qui était leur propriété particulière, ils jetteraient plutôt à la mer le fruit de quatre années de travaux, qui dès lors serait perdu, non-seulement pour la France, mais pour l’Europe.

Cette fermeté ébranla le général anglais Hutchinson, qui, se désistant de ses prétentions sur ce point, laissa la commission et les savans français maîtres de ce qui leur appartenait en propre. Ainsi furent sauvés tant de précieux matériaux.

Ainsi c’est à la détermination de nos ennemis que nous sommes redevables du seul fruit que nous ayons retiré de l’expédition d’Égypte, expédition qui nous coûta une bril-