Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/333

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


courageux que lui, après avoir parcouru la province de Rosette et une partie du Delta, visitèrent le Saïd ou haute Égypte, qui renferme tant de superbes ruines et d’objets dignes de l’investigation des hommes les plus éclairés. Ce fut sous la protection des armes du général Desaix que MM. Denon et Dolomieu parvinrent à explorer la haute Égypte, pendant les actives et périlleuses expéditions de ce général. Chaque jour le porte-feuille de M. Denon se chargeait des dessins des plus précieux monumens de l’antiquité. Il décrivit d’abord les ruines de Denderach, ses quatre temples, et ce célèbre zodiaque, transporté depuis en Europe, et qui a été l’objet de tant de dissertations, les unes savantes, les autres erronées. M. Denon rapporta un manuscrit sur papyrus, chargé de hiéroglyphes et trouvé sous les bandelettes d’une momie.

Vers le Delta, MM. Malus et Fèvre reconnurent l’ancienne branche du Nil appelée Tanitique. MM. Bertholet et Fourrier visi-