Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/244

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE XII.

Expédition de Syrie.

On la regarde généralement comme une tentative faite par Bonaparte pour révolutionner l’Orient, et néanmoins il présenta lui-même cette expédition comme n’étant qu’une opération défensive qui eut pour premier objet de mettre l’Égypte à couvert de l’irruption d’une armée turque du côté de la Syrie. La guerre entre la Porte ottomane et la France était inévitable. Comment aurait-on pu douter que la conquête de l’Égypte n’eût armé contre nous la Porte, notre ancienne alliée ? Croit-on que le général en chef ait pu se faire illusion à cet égard ? Il devait peu compter sur la politique du Directoire, d’ailleurs peu capable de faire impression sur le