Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/239

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


vers ces infortunés ceux qui sont chargés de les échanger contre quelques pièces d’or, lorsque l’on voit à côté de la jeune fille arrivant à peine à l’âge de puberté un enfant enlevé au sein maternel et qui bientôt vont l’un et l’autre passer entre les mains de l’homme avide, on ne peut se défendre d’un sentiment pénible ; il n’est adouci que par l’espérance de voir un jour la philosophie et l’humanité, obtenir aussi des triomphes sur les bords du Nil, où le génie et le courage se sont récemment signalés par des victoires d’autant plus brillantes, qu’elles semblaient devoir délivrer ces belles contrées du despotisme le plus affreux.

La caravane des pélerins de Maroc, qui avait passé au Caire pour se rendre à la Mecque, fut de retour dans le courant de juillet 1799. Le chef qui la commandait écrivit en arrivant au Caire une lettre au citoyen Poussielgue, administrateur de l’Égypte, contenant quelques détails intéressans qui furent insérés dans les journaux.