Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/233

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


une espèce de canal creusé dans le roc, et à l’orient les ruines d’un temple. À la distance d’environ trois cents pas se trouve le fameux sphynx dont le corps est enseveli sous le sable, mais dont on peut remarquer la tête colossale dont l’expression est douce et tranquille. Un pareil monument indique qu’à une époque si reculée l’art était déjà, sans aucun doute, à un très-haut degré de perfection.

On a prétendu que le général en chef avait été visiter les pyramides, le 11 août, accompagné de plusieurs officiers de son état-major et de quelques membres de l’Institut ; qu’il s’était arrêté à la pyramide de Chéops, dont il avait fait déterminer la hauteur ; qu’il avait pénétré avec sa suite dans l’intérieur de ce vaste monument ; qu’arrivé dans la salle qui servait de tombeau aux Pharaons, il s’était assis sur le seul siége qu’offrait ce sombre palais de la mort (une longue caisse de granit, dans laquelle on suppose que reposait le corps du monarque