Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/231

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


mides s’abaisser en quelque sorte ; cette illusion provient de leur forme inclinée et anguleuse. Mais ensuite le moindre objet de comparaison, un homme, un chameau, un cheval, ou tout autre objet placé au pied de ces monumens, semble leur rendre toute leur grandeur colossale.

Les grandes pyramides sont au nombre de quatre, à la distance d’environ six cents pas l’une de l’autre ; leurs quatre faces répondent aux quatre points cardinaux. La première, qui est la seule qui soit ouverte, a servi, selon Hérodote, de sépulture au roi Chéops. Sa hauteur est d’environ 465 pieds ; elle a été minutieusement décrite. La seconde pyramide, la plus rapprochée de la première, paraît à une certaine distance plus élevée ; ce qui provient de l’inégalité du sol, car elles sont toutes les deux de la même grandeur. Je gravis, non sans peine, sur le plateau de la première qui, à l’œil, paraît pointu, mais sur lequel cependant plusieurs hommes peuvent se tenir ferme.