Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/119

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE VI.

Exploration de la province de Charqhié, qui confine au
désert du côté de la Syrie.

Le général en chef savait que Ibrahim-Bey s’était arrêté à Belbéis, d’où il paraissait vouloir inquiéter cette frontière de l’Égypte. Il eut bientôt connaissance que plusieurs cheiks s’étaient réunis à Ibrahim pour intercepter la caravane des Indes, partie de la Mecque pour le Caire, sous la conduite de Saleh-Bey, prince des Pélerins. Ibrahim l’avait fait inviter à se diriger sur Saléhiéh pour éviter de tomber au pouvoir des Français qui étaient maîtres du Caire ; mais plusieurs pélerins qui n’avaient rien à perdre quittèrent la caravane, et vinrent dans la capitale de l’Égypte donner l’éveil ; on sut par eux que les Arabes avaient déjà pillé une partie de la caravane qui était en quelque sorte désorganisée, et que tout