Page:Bazalgette - Émile Verhaeren, 1907.djvu/87

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

dochowski : Émile Verhaeren. Münchener Allgemeine Zeitùng, 26-27 février 1906.
Christian Rimestad : Fransk Poesi i det nittende aarhundrede. Copenhague, Det Schubotheske, 1906, in-8°.
Édouard Rod : À propos de poésie. Gaulois, 1er janvier 1897.
Johannes Schlaf : Émile Verhaeren. Berlin et Leipzig, Schuster et Loeffler, s. d. (1905), petit in-12.
Alma Strettel : Préface de Poems of Emile Verhaeren Selected, etc. London et New-York, John Lane et The Bodley head, 1899, petit-in-8°.
Karl Haus Strobl : Emile Verhaeren. Algemeine Zeitung (Munich), 30 août 1904.
Arthur Symons : Préface to « Dawn ». London, Duckworth et Cie, 1898, in-8° ; Emile Verhaeren, Atheneum, avril 1901.
Jules Tellier : Nos Poètes, Paris, Despret, 1888, in-18.
D. Thompson : French Portraits (Being appréciations of the writers of Young France). Boston, Richard G. Badger et Co, 1900, in-8°.
W. G. Van Nouhuys : Van Over de Grenzen, studien en critieken, Baarn, Hollandia Drukkerij, 1906, in-8°.
Firmin van den Bosche : Impression de littérature contemporaine, Bruxelles, Vromand et Cie, 1905, in-18.
E. Vigié-Lecocq : La Poésie contemporaine, 1884-1896. Paris, Société du Mercure de France, 1807, in-18.
Francis Vielé-Griffin : Émile Verhaeren. (Les hommes d’aujourd’hui). Paris, Vanier, s. d. in-fol. ; Émile Verhaeren. La Plume, 25 avril 1896.
Zinaïda Wenguérowa : « Portraits littéraires »,[1] tome II, Saint-Pétersbourg, 1905, in-8° (étude reproduite en partie dans le Grand Dictionnaire Encyclopédique russe, édition Brochaus et Efron, tome supplémentaire I, Saint-Pétersbourg, 1905).
Stefan Zweig : Ausgewählte Gedichte in Nachdichtung. Berlin et Leipzig, Schuster et Loeffler, 1903, in-8°.


Voir en outre :

Virgile Rossel : Les Poètes belges contemporains, Semaine littéraire, (Genève), 1894.
Rudolf Komadina : Emile Verhaeren, Die Gesellchaft, 1900.
René Arot : Émile Verhaeren, Mouvement Socialiste, 1901.
Paul Stephan : Emile Verhaeren, Tagesbote, 1905.
Paul Gabillard : Un Poète symboliste, Chronique des Livres, 1904.
Franz Carl Pinzkey : Emile Verhaeren ; Prazer Tagespost, 1905.
Fr. von Oppeln Bronikowski : Verhaeren der Weltempfinder, Münchener Allgemeine Zeitung,

  1. Cet ouvrage est en langue russe. Nous avons cru utile d’en traduire ici le titre.